06 septembre 2019 - 15:11 |

Le Liberia s’ouvre aux Etats-Unis pour développer son commerce

Le Libéria se met bientôt à l’heure américaine. New York accueille le 26 septembre prochain le Forum inaugural du Liberia sur les entreprises et les investissementssous le thème « La prospérité par le commerce et le développement ». Un événement – marqué par la présence du président George Manneh Weah en tant qu’invité d’honneur – qui a pour objectif d’encourager les investissements du secteur privé au Libéria, de faire le lien entre la diaspora et les entreprises du pays, d’accroître les échanges commerciaux entre le Liberia et les Etats-Unis et placer le pays sur la carte des investissements américains, souligne GlobalAtlanta.

Ce forum s’adresse à différents acteurs, dont la diaspora libérienne des Etats-Unis alors que la Zone de libre-échange continentale africain (ZLEC) est sur le point de se concrétiser : « La Géorgie compte plus de 20 000 Libériens et ce forum sera également une occasion unique d'engagement et d'implication de la diaspora. Dans le cadre de la zone de libre-échange continentale africaine et des discussions en cours pour travailler avec l'État géorgien à l'élaboration d'un agenda pour l'Afrique, le (forum) peut être considéré comme un point d'entrée pour exploiter cette nouvelle opportunité économique », peut-on lire.

Quelles sont ces nouvelles opportunités ? Après les deux guerres civiles et l’épidémie d’Ebola qui a touché le pays en 2013, le Liberia a pour ambition de prospérer grâce au commerce et la conclusion d’accords relatifs aux ports et aéroports conclus avec les deux villes de l’Etat de Géorgie, Savannah et Atlanta, et l’exportation de produits vers les Etats-Unis. « L’un de mes objectifs est de faire venir un jour du homard frais et des crevettes par avion de l’aéroport international Roberts à Hartsfield-Jackson, puis à Whole Foods et à des restaurants en Géorgie, puis aux États-Unis […] Le Libéria était connu sous le nom de ʺcapitale mondiale des produits de la merʺ», souligne Cynthia Lynn Blandford, Consule générale honoraire du Libéria à Atlanta. A terme, l’objectif serait de diversifier les exportations et faire profiter à l’Etat de Géorgie du caoutchouc libérien planté initialement par la société Firestone, du cacao, du minerai de fer, des diamants, de l’or et des autres produits de base du pays.

C’est avec ces nouvelles perspectives que débutera le forum le 26 septembre prochain, date à laquelle est également prévu le Sommet mondial sur le commerce et l'investissement entre les États-Unis et l'Afrique (USATIGS 2019) à Kennesaw dans l’Etat de Géorgie.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +