06 octobre 2014 - 08:52 |

La Côte d'Ivoire ambitionne une Université mondiale et un Salon du Chocolat,

La coopérative UCDG remporte le Prix Alassane Ouattara de la meilleure coopérative

(06/10/2014)

Vendredi, lors de la cérémonie de clôture de la première édition des journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC) à Abidjan, l’Union des coopératives du département de Gagnoa (UCDG) s’est vu décerner par le ministre de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, le Prix Alassane Ouattara de la meilleure coopérative agricole café-cacao au titre de la campagne 2013-2014. Un prix qui a été remis au président du Conseil d’administration de l’UCDG, Théodore Kouadio Kouassi. En outre, les six meilleurs producteurs nationaux et sociétés coopératives nationales ont été distingués, et le Prix spécial Abdoulaye Fadiga décerné à la meilleure entreprise coopérative de cacao venue de Méagui, selon AIP.

Quant à l’avenir, le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa a annoncé avoir pris langue avec le Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) pour construire, en Côte d’Ivoire, l’Université mondiale du cacao.

De son côté, la Côte d’Ivoire ambitionne d’organiser son Salon du Chocolat après la réussite, a annoncé dans un entretien à APA, Lambert Kouassi Konan, président du Conseil Café Cacao. ”Il y a beaucoup d’innovations, il y a beaucoup de recherches, beaucoup de créativités et je crois qu’avec ces choses-là, nous sommes en mesure d’organiser maintenant un Salon du chocolat en Côte d’Ivoire”, a-t-il expliqué.

Chaque année, nous participons au Salon du Chocolat à Paris. Ce mois-ci, on doit y aller encore. J’avais demandé qu’on puisse délocaliser ce Salon du Chocolat en Côte d’Ivoire”, a-t-il ajouté.

La première édition des Journées nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC) se sont déroulées du 2 au 3 octobre autour du thème,”Economie cacaoyère performante et durable pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020”.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +