06 novembre 2020 - 18:48 |

Le gouvernement du Nigeria songe à abandonner la production d’engrais

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Alhaji Muhammad Sabo Nanono, a annoncé que le gouvernement fédéral du Nigeria devrait abandonner la production d'engrais afin que le secteur privé s’empare entièrement de cette question, souligne le Daily Trust.

«Ma position en tant que ministre de l'Agriculture est maintenant que le gouvernement devrait se retirer de l'espace des engrais. Notre rôle doit être le contrôle de la qualité, le prix, la livraison et la disponibilité. Cela devrait être le seul rôle du gouvernement », affirme-t-il.

Dans l’interview, le ministre souligne que la situation de la production et de la distribution est catastrophique depuis 30 à 40 ans, d’où la nécessité d’être pragmatique dans la gestion de cette affaire.

Il annonce, par la même occasion, que 5 ou 6 autres usines devraient voir le jour prochainement et viendraient s'ajouter aux 32 usines déjà existantes. Rappelant que le Nigeria produit sa propre urée, il a évoqué plusieurs unités dont Indorama qui produit dorénavant 2 à 3 millions de tonnes par an, Dangote avec 3 millions de tonnes aussi et qui dispose d’une ligne NPK de 250 000 à 400 000 tonnes métriques, ainsi que Notore. Et le ministre de se questionner : « Pourquoi le gouvernement devrait-il se préoccuper de la question des engrais ? ».

Par ailleurs, le pays envisage de développer son industrie de phosphate dont les Etats de Sokoto et d’Ogun disposeraient en abondance et de cesser les importations d’engrais d’ici 2023.

Cette annonce est réalisée dans un contexte bien précis. Mercredi, Anthony Chiejina du groupe Dangote a annoncé que leur usine d’engrais -la plus grande  au monde, selon le groupe- entrera en service avant la fin du mois de décembre et non en juillet comme précemment annoncé, rapporte l’Agence de presse du Nigeria. L’usine de granulée -d’un coût de $ 2 milliards et d’une capacité de production de 3 millions de tonnes par an- poursuivait en début d’année une phase de tests (Lire : Dangote teste le fonctionnement de la plus grande usine d’engrais au monde) qui ont pris du retard à cause de la pandémie mondiale. Dangote envisage de faire du Nigeria, le seul exportateur d’urée en Afrique subsaharienne.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +