07 janvier 2020 - 16:24 |

Le Vietnam, 1er exportateur d’amande, établit des normes pour les importations de noix de cajou brutes

Le Vietnam confirme à nouveau en 2019 sa place de premier exportateur mondial d’amande de cajou avec 450 000 tonnes expédiées pour une valeur de plus de $3 milliards, selon le président de l’Association de la noix de cajou du Vietnam (Vinacas), Phan Van Công. L’association ambitionne de porter ce chiffre à $4 milliards pour 2020 et pour ce faire veut accroître la qualité en édictant des critères nationaux de conformité de la noix de cajou brute importée. Avec les ministères de l’Agriculture et du développement rural et des Sciences et technologie, la Vinacas a mis en place un cadre juridique réglementant les critères nationaux de conformité de la noix de cajou importée au Vietnam (TCVN 12380-2018), qui permettra d’examiner, d’évaluer et de classifier les matières premières importées ainsi que de créer un cadre juridique pour traiter les litiges commerciaux, précise le Courrier du Vietnam.

L’enjeu est de taille car le pays d’Asie a importé 1,6 million de tonnes (Mt) de noix de cajou non transformées pour une valeur de plus de $2 milliards en 2019. Une grande partie de ces noix de cajou provient d’Afrique. Sur les 11 premiers mois de l’année, sur un total de 1,524 Mt de noix de cajou brute importées au Vietnam, 32% vient de Côte d’Ivoire, (en hausse de 29% par rapport à 2018), 14% du Ghana (+63%), 11% du Nigeria (+36%), 6% de Tanzanie (-29%). Sur les six principaux fournisseurs de noix de cajou brute au Vietnam, autre que les quatre pays africains, figurent le Cambodge (12% des importations vietnamiennes, en hausse de 22% par rapport à 2018) et l’Indonésie (2,5% en hausse de 25%), selon les chiffres du spécialiste n’kalô.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +