07 février 2020 - 17:19 |

La Sonacos en plein cauchemar se résout à importer de l’huile au Sénégal

Il s’agit d’un cruel aveu d’échec, le résultat d’une campagne arachidière où finalement rien ne s’est déroulé comme prévu… Le directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), Modou Diagne Fada, a déclaré mercredi dernier que son organisation allait importer de l’huile dans les plus brefs délais afin de réguler le marché et faire baisser les prix, souligne l’Agence de presse sénégalaise.

« Nous avons décidé de faire de l’importation d’huile dans les plus brefs délais pour pouvoir réguler le marché et faire baisser les prix d’huile. Ensuite, nous allons écouler à un prix acceptable tous les stocks d’écailles que nous avons », peut-on lire.

Alors qu’au début de la campagne les prix ont rapidement été dopés par la demande chinoise, mais il semblerait que la hausse des cours se soit maintenue -comme d’autres produits de première nécessité comme le riz et le lait- suite à l’augmentation des tarifs de l’électricité. La Sonacos a d’ores et déjà collecté 16 000 tonnes de graines d’arachide et se fixe pour objectif d’augmenter ce nombre à 50 000 (contre 150 000 t anticipées au début de la campagne). Un objectif qui permettrait à la société de maintenir la trituration, garder les emplois ainsi que d’approvisionner le marché local en huile, empêcher l’augmentation des prix de l’huile raffiné et aider les usines en aliments de bétail.

A présent le prix de l’arachide est de FCFA 300 le kilo, un prix bien au-delà du celui fixé en novembre dernier (FCFA 210). La Sonacos s’était déjà partiellement ajustée à cette hausse avec un relèvement des prix au 1er janvier. "A partir de cinq tonnes livrées à la Sonacos, le producteur est payé à FCFA 250 FCFA le kilo, entre 5 tonnes et 250 tonnes le producteur est payé à FCFA 280 le kilo de 250 tonnes à 999 tonnes, le kilogramme est payé entre FCFA 290 et FCFA 300 au-delà de 1000 tonnes" a précisé le directeur de la Sonacos. Toutefois, ces primes par rapport au prix de base seront suspendues dans les deux semaines à venir pour revenir au prix plancher de FCFA 210 fixé par le gouvernement.

Des leçons à tirer pour la prochaine campagne

Cette campagne a été désastreuse pour la Sonacos, dont l’organisation tente de tirer les premiers enseignements basés sur une refonte complète du système de ventes. En effet, dès le début de la prochaine campagne, les exportations seront gelées afin de donner du temps aux semenciers et aux huiliers de collecter les graines d’arachides en quantité suffisante. Les exportations seront, dans un deuxième temps, autorisées.

Deux choses nous interpellent face à cette annonce. D’une part, cette réforme aura-elle les effets escomptées ? Nulle ne peut encore l’affirmer. Lors de la dernière campagne, la Sonacos était pointée du doigt et de nombreuses rumeurs veillaient à entretenir le doute sur les liquidités nécessaires de l’organisation pour acheter la production des agriculteurs. En sera-t-il de même lors de la prochaine campagne ? Quoi qu’il en soit, une chose est d’ores et déjà certain, le prix au kilo de la prochaine campagne sera scruté avec une grande attention par tous les acteurs du secteur.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +