07 mars 2016 - 13:30 |

Le séquençage du génome de l’arachide est terminé

Le séquençage  de haute qualité des génomes ancestraux de l’arachide réalisé par  l’International Peanut Genome Initiative (IPGI)  et des  chercheurs de l'Université de Géorgie et  l'Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (Icrisat) est terminé. La nouvelle séquence du génome sera mise à la disposition des chercheurs et des sélectionneurs de plantes du monde entier pour promouvoir l’obtention de variétés d’arachide plus productives et plus résistantes.

L'arachide qui est cultivé aujourd'hui provient de l'hybridation de deux espèces sauvages - Arachis duranensis (V14167, A-génome ancêtre) et A. ipaensis (K30076, B-génome ancêtre) - cultivées en Amérique du Sud. Pour cartographier la structure arachide du génome, les chercheurs ont séquencé les deux parents ancestraux, et les séquences offrent aux chercheurs l'accès à 96% de tous les gènes de l'arachide dans leur contexte génomique. Une comparaison des séquences d'ADN de l'une des espèces sauvages avec l'arachide cultivé a montré qu'ils sont identiques 99,96%.

L’arachide (Arachis hypogaea) est une légumineuse riche en huile et en protéines, d’importance commerciale et nutritionnelle. Considérée surtout comme une culture de rente dans les pays développés, elle reste une culture de subsistance précieuse dans les pays en développement. À l'échelle mondiale, les agriculteurs cultivent environ 25,7 millions d'hectares d'arachide par an pour une  production d’environ 42 millions de tonnes, souligne l’Irisat.

«L’amélioration des variétés d’arachide pour les rendre plus résistantes à la sécheresse et aux insectes peut aider les agriculteurs des pays développés à accroitre leur production avec moins de pesticides et autres produits chimiques, et les agriculteurs des pays en développement à nourrir leurs familles et mettre en place des moyens d’existence plus sûrs » a déclaré le Rajeev Varshney, un phyto-généticien membre de l’IPGI.

Le résultat de la recherche a été publié dans la revue Nature Genetics du 22  février.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +