07 mai 2019 - 20:16 |

Le Ghana relance son chemin de fer avec l’appui de la Chine

Le gouvernement ghanéen a signé deux contrats distincts avec le gouvernement chinois pour la mise en place d’une facilité d’un milliard de dollars visant à réorganiser le secteur des chemins de fer du pays. Joe Ghartey, ministre des Chemins de fer, a déclaré que les deux accords, d'un montant de $500 millions chacun, avaient été signés la semaine dernière en Chine dans le cadre du plan de suivi du Ghana visant à rétablir et à améliorer le transport ferroviaire.

Il a précisé que les lignes ferroviaires occidentales et orientales, d'une longueur totale de 930 km, et de nouvelles lignes entre Tema et Akosombo, entre autres, seraient construites dans le cadre de ces contrats.

Par ailleurs, suite à l’appel d’offres sur le projet d'interconnectivité du chemin de fer Accra-Ouagadougou, quatre sociétés - China Railway, African Global Development, Frontline Capital Advisors Consortium et China Railway  No. 10.-  ont soumis leur demande de qualification qui sera évaluée à partir d’aujourd'hui.

L’accord signé en décembre 2018 entre le Burkina Faso et le Ghana a fixé la date de démarrage des travaux de l’interconnexion des chemins de fer, soit 1100 kilomètres entre Accra et Ouagadougou, à octobre 2020. Le projet réalisé en Built, Operate and Transfer (BOT) devrait faciliter les échanges commerciaux et avoir un impact positif sur le port de Tema.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +