07 juin 2012 - 00:00 |

Siat et Olam s’engagent à produire de l’huile de palme durable au Gabon

 A l’occasion d’une réunion organisée par le ministère de l’Agriculture et le World Wildlife Fund, le belge SIAT et le singapourien Olam, deux sociétés productrices au Gabon, se sont engagées à produire de l’huile de palme durable, certifiée par la Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO), selon l’AFP.

”Nous allons produire de l’huile de palme durable. (...) Au Gabon, nous avons une forêt primaire et plusieurs espèces en danger. Nous allons développer de nouvelles plantations. Nous n’allons pas planter sur des forets primaires, mais plutôt sur des forets dégradées où le palmier va rapporter aux populations environnantes, que de diminuer la biodiversité”, a promis Gert Vandersmissen directeur général de Siat Gabon. Ajoutant “Nous voulons montrer à nos consommateurs que nos produits sont durables, nous voulons aussi montrer que nos produits n’ont pas tué un singe et n’ont pas détruit l’environnement. Nous allons désormais certifier nos produits pour montrer que ce sont des produits qui respectent l’environnement”.
De son côté, Raphaël Abouba, un responsable d’Olam a déclaré ”Nous ne pouvons que respecter les normes de conservation de l’environnement. Olam va produire de l’huile de palme durable” .
SIAT Gabon exploite 6 500 hectares de palmiers à huile dans la province du Moyen Ogooué et un nouveau programme de 6 000 hectares de nouvelles plantations à Bindo est en cours.
Quant à Olam en signant un partenariat stratégique avec le Gabon en 2010, il développera la Zone économique spéciale (ZES) sur 1 126 hectares, mais aussi des plantations de palmerais sur 100 000 hectares, dont 7 500 ha à Kango qui ont démarré en 2011, des plantations d’hévéa sur 82 000 ha, la transformation du bois et la construction d’une usine d’engrais.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +