07 juillet 2008 - 08:07 |

Pour développer le commerce de proximité, il faut produire

Mme Aïssa Ndiaye, de la Cossec : ”Autant produire ce qu’on mange

(07/07/08)

Mme Mame Aïssa Ndiaye, cadre juridique à la Cossec (Conseil sénégalais des chargeurs), souligne un certain nombre d’enseignements tirés des crises alimentaire et énergétique mondiales actuelles, crises qui ont été évoquées lors d’une réunion du secteur portuaire sénégalais qui s’est tenue à Dakar le 11 juin, à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis.
Interrogée à Rome lors du AgriBusiness Forum 2008 organisé par EMRC du 18 au 20 juin, Mme Ndiaye, une des rares sénégélaises présentes à cette réunion, le reste de la délégation s’étant vue refuser leurs visas d’entrée dans l’Union européenne, rappelle que le taux de fret vers l’Afrique a augmenté de 300% ces dernières années. Une hausse répercutée en partie sur le consommateur.
D’où la nécessité de développer le commerce de proximité, ce qui implique de produire plus.
Evoquant le récent différent qui a opposé le président Wade au président de la FAO, lorsque le chef d’Etat sénégalais avait critiqué ouvertement l’institution, Mme Ndiaye estime que si le message de la FAO annonciateur de la crise alimentaire actuelle n’a pas été entendue mondialement, la FAO doit se poser alors les bonnes questions.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +