07 juillet 2015 - 10:45 |

Le marché mondial du coton

Marché mondial du coton : " Le plus dur est derrière nous "

Pour Gérald Estur, consultant, spécialiste du coton, les cours de la fibre devraient augmenter à moyen terme et l’Afrique aura une carte à jouer. Panorama de la situation mondiale du coton.

On observe depuis plusieurs semaines une reprise des cours mondiaux du coton liée à la période de soudure entre deux récoltes mais aussi au fait que le coton était particulièrement bon marché.

Le coton n’est pas très compétitif par rapport aux autres cultures, comme les céréales, il est aussi à un prix bien inférieur au prix de revient des principaux producteurs (Chine, Inde, États-Unis), ce qui explique la baisse anticipée, pour la première fois en cinq, de la production cotonnière mondiale en 2015/16 (voir CommodAfrica : Pour la première fois depuis 6 ans, le marché mondial du coton pourrait être déficitaire en 2015/16). Toutefois, à ce niveau de prix, il est redevenu compétitif par rapport au polyester.

Les cotations sur trois ans du marché à terme montrent que les prix devraient rester au niveau de prix actuel. Toutefois, le marché à terme n’a jamais reflété ce qui s’est passé. Ce consensus sera donc surement déjoué par les faits et ce sera, selon Gérald Estur, une augmentation des cours. Et l’Afrique aura une carte à jouer car le continent a un potentiel d’augmentation de surface et surtout un potentiel d’augmentation de productivité. 

Interview réalisée par CommodAfrica lors de la présentation du rapport Cyclope (http://www.cercle-cyclope.com/le-rapport/) en mai 2015. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +