07 septembre 2011 - 22:01 |

La Tanzanie interdit les exportations de sucre

En question la contrebande et la porosité des frontières


(07/09/2011) Dans le cadre de l’adoption d’une série de mesures pour enrayer la flambée des prix, la Tanzanie a interdit les exportations de sucre. Parallèlement, le gouvernement a annoncé un quota d’importation libre de droit de 120 000 tonnes au cours de trois prochains mois pour combler une offre insuffisante. «La pénurie a été provoquée par la contrebande de sucre au Kenya et en Ouganda” a indiqué le journal Daily News citant le secrétaire permanent du ministère de l’Agriculture, Mohamed Muya ajoutant « C’est une question très compliquée étant donné la porosité des frontières de la Tanzanie couplée avec l’existence du marché commun (East African Community -EAC) . Alors qu’un kilo de sucre est vendu à un prix moyen de 2 500 shillings tanzaniens ($1,538 ) sur le marché local, il est vendu 3 500 shillings le kilo en Ouganda et et 4 000 shillings au Kenya et en Ouganda.”
Le gouvernement a annoncé en mai qu’il avait interrompu les exportations de produits alimentaires afin de freiner la hausse des prix des produits de première nécessité. La hausse des prix alimentaires et du carburant a poussé le taux d’inflation en Tanzanie à 13% en juillet contre 10,90% le mois précédent. La Tanzanie consomme l’essentiel de son sucre, mais les commerçants en exportent une partie vers les pays voisins. Le Sugar Board of Tanzania, afin de protéger les industries locales, de stabiliser les prix et d’assurer l’approvisionnement, a établi des quotas stricts d’importations d’édulcorant. La Tanzanie estime que la production de sucre va augmenter de 17,5 % en 2010 / 11 à 310 000 tonnes pour une consommation annuelle de 480 000 tonnes.
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +