07 septembre 2021 - 14:13 |

Les entreprises mondiales dédiées au café profitent de la flambée du grain

La flambée du Robusta se poursuit, la tonne touchant hier soir à Londres son prix le plus élevé en quatre ans. Rien d’étonnant puisque, face à la flambée de l’Arabica, les acheteurs se portent sur l'autre variété de café qu'est le Robusta.  

Et tout va très bien aussi pour les sociétés cotées et impliquées dans le café. Ce matin sur le marché boursier indien, l’action du géant indien Tata Coffee a pris 5,50 cents, Continental Coffee ou CCL Products 4 cents, Coffee Day Enterprises ou CCD2 cents. Fin août, Starbucks a relevé à nouveau ses objectifs pour 2020/21, ses revenus ayant augmenté de 78% à $ 7,5 milliards au troisième trimestre, selon Cercle Finance.

La tendance devrait se poursuivre sur fond d’étroitesse de l’offre tant brésilienne du fait des gelées les plus fortes dans ce pays depuis 1994, que du Vietnam à cause des mesures de restrictions liées à la nouvelle vague de la Covid. En effet, la ville portuaire de Ho Chi Minh est confinée depuis la fin août, ce qui limite beaucoup le mouvement des gens et le transport des marchandises dont le café. Il est vrai qu’on est en fin de campagne au Vietnam et qu’il n’y a quasiment plus de volumes exportés. Mais on s’inquiète pour la nouvelle campagne qui devrait démarrer début octobre. L’Association café-cacao du Vietnam en a appelé aux autorités pour assouplir les mesures et faciliter les flux commerciaux.

A ceci s'ajoute la Colombie dont la production d’Arabica lavé a chuté de 16% en août par rapport à août 2020, a indiqué hier la fédération nationale du café. Toutefois, les exportations sont restées stables à 1,13 Ms ; en mai, à cause des manifestations anti-gouvernementales, les exportations avaient chuté de 52%. Aucune statistique de production n’a été publiée en mai ni en juin à cause de la situation.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +