07 septembre 2022 - 18:46 |

Détérioration du commerce extérieur de la Côte d’Ivoire au 1er semestre 2022

La situation internationale a pesé sur le commerce extérieur de la Côte d’Ivoire au 1er semestre 2022 qui accuse un solde toujours positif de  FCFA 256,7 milliards mais est en très net recul par rapport à l’excèdent de FCFA 873,3 milliards réalisé au 1er semestre 2021, selon les chiffres communiqués par la Direction générale de l’économie (DGE) du ministère de l’Economie et des finances.

Le prix moyen à l’importation a cru de 26,7% en glissement annuel tandis que l’accroissement n’a été que de 16,7% pour le prix moyen à l’exportation. Ainsi, les termes de l’échange se sont détériorés de 7,9%.

Sur le 1er semestre 2022, les importations ont bondi de 54,7% par rapport à la même période en 2021 pour atteindre FCFA 5,235 milliards. En volume, elles en progressent que de 6,4%. Une hausse en valeur consécutive à la dépréciation de l’euro par rapport au dollar et à la hausse des prix consécutive notamment à la guerre en Ukraine en particulier pour les céréales, le pétrole et les engrais.

Les prix des produits alimentaires, qui représentent 18% des importations totales au 1er semestre 2022, ont grimpé  en moyenne de 18,7%. Mais le riz s’est envolé de 40%. La DGE observe que les produits alimentaires qui enregistrent les plus forts accroissements sont les graisses et huiles végétales (+38,6%), le blé tendre (+47,1%), la farine (+50,4%), le sel alimentaire (+21,4%), le riz (+11,4%), les poissons frais (+16,0%) ainsi que les viandes et abats comestibles (+14,8%).  

Quant aux engrais, ils ont augmenté de 24,8% et le pétrole de 156%.

Les exportations sont toutefois dynamiques, en hausse de 24,7% à FCFA 5,306 milliards au 1er semestre 2022 et de 6,8% en volume.

Nette progression des exportations de coton, café, caoutchouc et huile de palme

Pour les matières premières agricoles exportées, les exportations progressent de 9,3% en valeur au 1er semestre 2022 par rapport à la même période en 2021 mais recul légèrement en volume (-0,6%).

Les produits les plus dynamiques sont le  caoutchouc (+43,9% en valeur et +14,5% en volume), le coton (+57,7,9% en valeur et +32,4% en volume), le café vert (+77,3% en valeur et +28,4% en volume). En revanche, les fèves de cacao, les bananes et ananas sont globalement en recul.

Les exportations de première transformation progressent plus vite que les matières brutes avec une hausse de 30,9% en valeur et de 20,6% en volume. C’est l’huile de palme qui superforme avec une progression de 128,3% en valeur et 59,8% en volume.

 

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +