07 décembre 2016 - 11:45 |

Les pays membres de la CEDEAO scrutent l’agriculture israélienne

La première conférence ministérielle sur l’agriculture avec les États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se déroule du 5 au 7 décembre à Tel-Aviv en Israël.  Treize pays[1] de la Cedeao sont représentés dans ce voyage d’étude axé sur l’agriculture.  « Cette visite est historique et c’est la première du genre », a confié Tchambakou Ayassor, le commissaire à l’Agriculture de la Cedeao.

Au programme de la délégation de la Cedeao, la visite de sites agricoles, de sociétés israéliennes spécialisées dans les technologies agricoles et des startups,  des centres de recherche et de formation. Des sujets aussi variés que les techniques de gestion de l’eau et de la terre, la productivité animale, les stratégies post-récolte ou  les variétés de fruits et légumes cultivées dans des zones difficiles sont abordés, selon notre confrère The Jerusalem Post.

« Il existe un énorme potentiel de coopération entre Israël et les pays d’Afrique de l’Ouest. Je suis convaincu que nous pouvons apprendre énormément de choses de vous. Cette collaboration entre Israël et la Cedeao peut être un message clair au reste du monde », a déclaré Uri Ariel, le ministre israélien de l’Agriculture.

Plus précisément, la délégation a visité le centre de formation agricole de l’agence israélienne de coopération Mashav sur le kibboutz Shefayim, les projets de reboisement du Keren Kayemeth LeIsrael-Jewish National Fund à Negev, la station régionale de recherche et de développement à Ramat Negev, le centre de recherche Volcani.

Le thème de la conférence ministérielle, organisée par la Cedeao et Mashav,  portait sur : « Développer la production agricole en milieu aride ou semi-aride : l’expérience d’Israël ». «( La conférence] s’insère dans la volonté  israélienne d’améliorer ses relations avec l'Afrique en général et avec l'Afrique de l'Ouest en particulier. Nous essayons d'établir un lien avec la CEDEAO en tant qu'organisation, en tant que bloc et aussi à un niveau bilatéral avec chacun des pays », a déclaré Gil Haskel, directeur du Mashaw.

Une conférence qui s’inscrit aussi dans un rapprochement entre les pays de l’Afrique de l’Ouest et Israël comme l’indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué : « La conférence se déroule dans un contexte de réchauffement des relations entre l’Afrique de l’Ouest et Israël et constitue un terrain fertile pour un meilleur développement des relations aux niveaux politique et économique ».

En juillet dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu  en Ethiopie, au Kenya, en  Ouganda et au  Rwanda. C’était la première visite d’un Premier ministre israélien sur le continent depuis 1987. Toujours au mois de juillet, le commissaire de la Cedeao, Marcel Alain de Souza, s’était rendu en Israël et avait signé avec le Premier ministre une déclaration commune d'intention pour une plus grande coopération entre Israël et la Cedeao en particulier dans les domaines de l'agriculture, la désertification, l'eau, l'éducation et la santé.

 

[1] Sont présents les ministres de l’Agriculture du Cabo Verde, de la Gambie, de la Guinée, du Liberia, du Nigeria, du Sierra Leone et du Togo et des hauts responsables du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée Bissau et du Sénégal. 

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +