07 décembre 2018 - 12:37 |

La peste porcine africaine menace la filière en Côte d’Ivoire

La lutte contre la peste porcine africaine (PPA) est un enjeu majeur pour la filière porcine de la Côte d’ivoire. Avec la recrudescence de la maladie depuis 2014, le taux de la couverture en viande porcine par la production nationale ivoirienne a baissé de 16% à 11% en 2017, a annoncé le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani.

« La peste porcine africaine, qui a été déclarée pour la première fois en Côte d’Ivoire en 1996, a occasionné une perte de plus de 100 000 porcs d’une valeur d’environ FCFA 17 milliards, réduisant fortement de ce fait les capacités de développement et de modernisation de nos élevages. Ainsi, le taux de la couverture en viande porcine par la production nationale a baissé de 16% à 11% en 2017» a indiqué le ministre.

Une annonce faite lors de la signature d’un accord avec la FAO, qui apporte une assistance d’urgence pour plus de 3000 éleveurs de porc dans les régions de Tchologo et Poro dans le nord de la Côte d’Ivoire pour lutter contre la PPA (FCFA 279 millions), précise Abidjan.net.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +