08 janvier 2014 - 09:10 |

La filière riz au Nigeria s'inquiète du protectionnisme gouvernemental

Le gouvernement devrait interdire les importations en 2015

(08/01/2014)

Les producteurs rizicoles et autres membres du Nigerian Rice Millers and Traders Association s’inquiètent de la mise en application en 2015 de la décision gouvernementale d’interdire totalement l’importation de riz. La production nationale étant insuffisante pour couvrir les besoins, une telle décision est jugée prématurée et même contre-productive, soulignent-ils. En tout état de cause, elle nécessiterait, au préalable, une étude d’impact sur l’ensemble de la chaine rizicole locale, rapporte oryza.com.

Le Nigeria importerait environ 3 millions de tonnes (Mt) de riz en 2013/14, selon le département américain de l’Agriculture (USDA), en hausse de 3,4% sur la campagne précédente lorsque les achats ont été de 2,9 Mt. Des achats en provenance d’Inde, Thaïlande ou encore de Chine. Toujours selon l’USDA, la production nationale serait de 2,7 Mt cette campagne qui s’ouvre, soit une progression majeure de 12,5%. Cependant, face à cela, la consommation atteindrait 6 Mt, en hausse également de 11% contre 5,4 Mt en 2012/13.

Rappelons que début 2013, le gouvernement avait déjà fortement relevé les tarifs à l’ importation du riz. Une mesure qui avait eu pour conséquence la montée en flèche des importations frauduleuses de riz. Selon les estimations du Nigerian Customs Service, ces fraudes auraient atteint la valeur de $ 170 millions sur les seuls 5 premiers mois de 2013. En outre, ce riz frauduleux serait vendu sur le marché local à $ 41 le sac contre environ $ 72 pour du riz local.

Enfin, la Nigerian Rice Millers and Traders Association souligne que si les mesures gouvernementales d’appui à la filière ont remporté un succès certain dans l’accroissement des superficies consacrées à cette culture (+25% entre 2012/13 et 2013/14, de 2 millions d’hectares à 2,5 millions), celles en faveur de la transformation et de l’usinage font défaut.

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +