08 février 2016 - 08:45 |

Chez Sifca en Côte d'Ivoire, Jean-Louis Kodo passe de Sania à PalmCI

Le groupe Sifca bouge ses pions sur l'échiquier des oléagineux en Côte d'Ivoire. Jean-Louis Kodo, jusque là directeur-général de Sania, a été nommé directeur général de Palm CI, rapporte la BRVM. Il remplace Bernard François.

Sifca entend réaménager stratégiquement PalmCI face à la crise que connaît le secteur. La filière huile de palme subit non seulement  des attaques tous azimuts aux plans environnemental et de la santé, mais son prix sur le marché mondial a chuté ces dernières années sur le marché du produit physique à Rotterdam, il cote actuellement $ 600 la tonne contre $ 700 début janvier 2015. Il a atteint $ 990 en mars 2014 et la tonne a franchi les $ 1 000 en septembre 2012, selon nos cotations. En outre, sur le marché ivoirien, elle subit la concurrence des produits importés, une situation déjà dénoncée par Jean-Louis Kodo (voir nos informations).

S'agissant de la durabilité de la production d'huile de palme, rappelons, entre autres, que Sifca a signé début décembre dernier une convention de partenariat avec le Fonds de dotation Earth & People du groupe Céréalia pour la mise en œuvre d'un programme RSE auprès des planteurs, avec pour objectifs tant la lutte contre la déforestation que la mise en œuvre de critères durables.

Sania est spécialisée dans la transformation d’huile de palme brute en huile de palme raffinée et la commercialisation de produits tels que les margarines et huiles alimentaires. PalmCI, pour sa part, ancienne société d'Etat dénommée Palmindustrie et reprise en 2008 par le groupe Sifca, a 39 000 ha de plantations de palmiers à huile et produit 300 000 t d'huile de palme brute par an.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +