08 mars 2017 - 07:15 |

En Afrique, la nourriture en ville 35% plus chère qu'ailleurs dans le monde

Les denrées alimentaires sont environ 35 % plus chères dans les villes d’Afrique que dans celles d’autres pays à revenu faible et intermédiaire, un surcoût qui se révèle plus important étant donné la part élevée de l’alimentation dans le budget des ménages africains, souligne le rapport de la Banque mondiale Ouvrir les villes africaines au monde  présenté à Dakar lundi.

Or, la population augmente rapidement dans les zones urbaines africaines. Elles comptent aujourd’hui 472 millions d’habitants et en auront le double dans 25 ans, soit le milliard d'habitants en 2040. En d'autres termes, avec la poursuite attendue de l'exode rural, les villes africaines abriteront dès 2025 187 millions d'habitants supplémentaires, soit l'équivalent de la population actuelle du Nigéria, selon le rapport.

Au Sénégal, la proportion de la population urbaine sénégalaise passera de 43% en 2015 à 65% en 2050 pour atteindre 16 millions contre 6, 6 aujourd'hui.

 

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +