08 mars 2021 - 17:56 |

Le prix du café au consommateur sera sans doute relevé aux Etats-Unis à cause du fret

Les transformateurs de café aux Etats-Unis font état d’un accroissement considérable de leurs coûts notamment liés à la crise du transport maritime depuis plusieurs mois maintenant. Suite à cela, ils soulignent qu’ils devront sans doute répercuter ce surcoût au niveau de leurs prix au détail. Ce sont les petits et moyens torréfacteurs qui auraient été les plus touchés, surtout les opérateurs dans le segment des cafés de spécialité, mais aussi des entreprises plus importantes comme Peet’s ou encore JM Smucker.

Cette situation n’est pas propre au seul segment du café et touche de nombreuses autres filières. Selon la société américaine d’information et d’analyses financières  S&P Global Platts, le fret aurait renchéri de $ 10 milliards les couts des entreprises pour toutes les marchandises importées aux Etats-Unis au quatrième trimestre.

Pour revenir au café, la dernière semaine de février, les problèmes de fret ont fait grimper le prix du café Arabica à ses niveaux les plus élevés depuis un an.

« Nous signons actuellement des contrats pour livraison cet été et à l’automne et ces prix ont augmenté d’environ 15% ", a expliqué à Reuters Oliver Stormshak, directeur d’Olympia Coffee Roasting à Olympia dans l’Etat de Washington.

Les raisons de ces difficultés de transport maritime sont multifacettes mais parmi elles se trouve la forte augmentation des achats en ligne en cette période de Covid, les procédures de sécurité supplémentaires à cause de la pandémie et le déséquilibre dans les flux de conteneurs au plan mondial, certaines zones important beaucoup plus que d’autres. Selon Jorge Cuevas, un responsable de Sustainable Harvest Coffee Importers à Portland dans l’Oregon, approvisionner le consommateur en café est actuellement beaucoup plus cher qu’il y a 5 ou 10 ans.

Les produits agricoles impactés sont le café, le coton, le cacao, le sucre raffiné qui sont habituellement transportés en conteneurs, tandis que d’autres comme les graines de soja, le maïs ou le sucre roux sont acheminés en vrac.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +