08 avril 2016 - 11:15 |

D.K. Duncan : l'Etat doit accompagner le privé pour développer l'agro-industrie en Afrique

Les pays africains doivent "nécessairement" créer les infrastructures de base pour le développement d'une industrie agroalimentaire afin d'assurer la sécurité alimentaire sur le continent, a déclaré hier à Abidjan, le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, à l'ouverture de la 29è conférence régionale de la FAO pour l'Afrique. Plus de 50 ministres africains de l'agriculture et experts participent à la conférence qui doit s'achever aujourd'hui. Elle a pour thème "La transformation des systèmes agroalimentaires africains pour une croissance inclusive et une prospérité partagée".

"Les Etats doivent accompagner nécessairement le privé dans le démarrage d'un tissu agro-industriel au niveau de chaque Etat, en prenant en charge certains investissements de base et amorcer ainsi les premiers tissus du dispositif économique", a affirmé le Premier ministre, rapporte l'AFP. "Les interventions publiques, me semble-t-il, cibleront en premier lieu les infrastructures de production mais aussi les infrastructures de commercialisation et de conditionnement. On peut parler dans ce cas d'agropôle ou de zone franche", a-t-il précisé.

Selon lui, c'est à cette condition que l'Afrique va "créer les conditions favorables pour amorcer la construction d'une agro-industrie (...) afin de permettre au secteur privé de contribuer de plus en plus au développement du secteur rural dans nos pays".

"Durant les 25 dernières années, le taux d'Africains souffrant de la faim est passé de 28 à 20% bien qu'entretemps la population de l'Afrique ait augmenté d'environ 500 millions de personnes", a souligné José Graziano da Silva, le directeur général de la FAO, saluant cette performance.

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +