08 juin 2021 - 16:22 |

Moins de broyages de cacao en Côte d'Ivoire

Alors que les statistiques provisoires portuaires de Côte d’Ivoire nous indiquaient la semaine dernière que les exportations de produits semi-transformés du cacao (beurre et poudre essentiellement) sont en hausse de près de 12% sur la période d’octobre à avril, à 261 134 tonnes (t) par rapport à la même période l’année dernière, le Groupement des exportateurs (Gepex) a indiqué hier une baisse de l’activité industrielle de broyages.

Ainsi, selon le Gepex, les six plus grandes usines de broyages en Côte d’Ivoire dont Barry Callebaut, Olam et Cargill, n’ont transformé que 367 000 t d’octobre 2020 à fin mai, contre 377 0000 t sur la même période la campagne dernière.

Ces chiffres permettent ainsi de souligner que, d’une part, la vitalité des exportations ne reflètent pas la santé de l’activité industrielle nationale en matière de cacao, d’autre part que près d’un tiers des volumes transformés reste en Côte d’Ivoire.

Rappelons que la capacité installée de transformation des fèves en Côte d’Ivoire est de 712 000 t, rivalisant avec les Pays-Bas pour le rang de premier transformateur mondial de fèves de cacao.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +