08 juillet 2015 - 11:00 |

Le Bénin passe en revue son bilan agricole 2014

Aujourd'hui se déroule au Palais des Congrès de Cotonou la deuxième journée dressant le bilan agricole de l'année 2014, sous la houlette du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche (MAEP), Rufin Orou Nan Nansounon.

La production cotonnière a fait un bond de 6,01% en 2014, suivi de la production halieutique en hausse de 5,7% et la production animale de 3,4%. Mais les récoltes de riz et de sorgho ont baissé de 7,65% à cause des changements climatiques, a précisé le ministre.

Ces résultats décevants dans les filières autres que cotonnières, ont été soulignés par Jean Louis Pont, chef du bureau de Coopération de la Belgique au Bénin, qui a rappelé que les cultures autres que le coton souffrent d'un déficit  d’investissement financier. Trois défis majeurs doivent, à ses yeux, être relevés dans le secteur primaire : la couverture des besoins nutritionnels, l’amélioration de la productivité et de la compétitivité du secteur agricole et rural ainsi que l’amélioration de l’attractivité de l’activité du milieu rural.

Face à ces défis, il a été question, lors de cette première journée de débats, de recenser et d’encourager les meilleurs agriculteurs en les outillant, en renforçant les ressources humaines et financières pour élaborer des projets, en adoptant d'ici la fin de l'année une politique financière adaptée, en démarrant un processus multi-acteurs d’élaboration d’une politique générale de gestion des intrants agricoles et en légiférant d’ici décembre 2016 en vue d'accroître la production.

Mots-clés: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +