08 août 2018 - 15:30 |

La filière banane au Ghana rejoint Afruibana

L’association des producteurs de bananes du Ghana (BPA) rejoint l’association Afruibana afin de participer à la défense des intérêts de la filière africaine de la banane auprès des institutions européennes, selon un communiqué diffusé aujourd'hui.

 

"L’agenda institutionnel européen de 2018 est très chargé et notre association va devoir peser de tout son poids pour défendre les intérêts africains aussi bien sur le régime tarifaire appliqué aux importations de bananes des pays latinos que sur le maintien du mécanisme de stabilisation pour la banane", a déclaré déclare Joseph Owona Kono, président de l'Association panafricaine de producteurs et d’exportateurs de fruits (Afruibana), basée au Cameroun.

 

Les discussions pour l’adhésion de l’association ghanéenne ont commencé lors du salon Fruit Logistica qui s'est déroulé à Berlin en février et se sont finalisées en juillet. Une étape importante pour l’association Afruibana, alors que la Commission européenne devrait entamer les négociations sur l’accord post-Cotonou d’ici la fin du mois d’août, dont la banane sera un enjeu majeur, note encore l'association.


L’association Afruibana compte déjà parmi ses membres l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) et l'Organisation des producteurs-exportateurs de bananes, ananas et mangues de Côte d'Ivoire (OBAM-CI). Avec l’adhésion du Ghana, Afruibana représente désormais à Bruxelles les trois principaux pays africains exportateurs de bananes vers l’Union européenne (UE).

 

En 2017, le Ghana a exporté 70 373 tonnes (t) de bananes vers le marché européen, loin derrière la Côte d’Ivoire avec 15 797 t et le Cameroun 270 377 tonnes. Pour ces trois pays, le marché européen représente plus de 80% de leur débouché à l’exportation.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +