08 septembre 2010 - 22:59 |

Au Niger, les sautériaux et les pluies font des ravages

Plus de 116 000 têtes de bétail déjà perdues

(08/09/10)

Une menace pèse sur les culture et le cheptel au Niger où les services agricoles font état d’attaques de sautériaux tandis que les dernières pluies augmentent les difficultés alimentaires dans certaines zones déjà en proie à une grave pénurie de vivres, rapporte l’agence APA. Selon les services agricoles du Niger, plusieurs zones de la bande agricole enregistrent un assaut d’ennemis des cultures comme à Diffa (extrême-est) où l’on signale la présence des insectes qui détruisent les feuilles de cultures en cours de développement. Au stade de maturité, ces insectes s’attaquent aux épis de mil, détruisant rapidement les grains et à N’Guigmi, à l’est du Niger, 1 400 ha de cultures ont été infestés, dont 620 ha ont pu être traités.
Par ailleurs, les dernières pluies dans la zone d’Aberdissanet (nord) ont augmenté les difficultés alimentaires des populations avec quelque 28 716 personnes touchés, notamment dans le secteur agro-pastoral où d’importantes pertes ont été enregistrées.
Selon le bilan de la direction régionale de l’élevage et de l’agriculture d’Agadez, on fait état de la perte de 116 020 têtes d’animaux toutes espèces confondues, 911 sacs de vivres et 1 425 sacs de semences en sachets, 673 puits maraîchers ainsi que 144 jardins ensevelis, emportés par les eaux ou ensablés.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +