08 octobre 2018 - 22:27 |

La noix de cajou du Togo taxée à l’exportation

Un prélèvement à l'exportation sur les noix de cajou (PNC) a été institué la semaine dernière en conseil des ministres. Le montant du prélèvement n’a pas été encore annoncé.

«Conformément à l’article 9 alinéa 2 de la loi organique n° 2014-013 du 27 juin 2014 relative aux lois de finances « les taxes parafiscales perçues dans un intérêt économique ou sociale au profit d’une personne morale de droit public ou privée autre que l’Etat, les collectivités locales et leurs établissements publics administratifs sont établis par décret pris sur le rapport du ministre chargé des finances et du ministre intéressé» indique seulement le compte rendu du conseil des ministres.

Comme de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, avec la hausse jusqu’à l’année dernière des prix de la noix de cajou, l’anacarde connaît un certain engouement auprès des agriculteurs. La production  au Togo est estimée à 12 000 tonnes en 2017 selon le spécialiste n’kalô et progresserait à 15 000 tonnes en 2018. Les exportations de noix de cajou brutes s’élèveraient à 25 500 tonnes en 2018, dont 18 000 tonnes en direction de l’Inde et le solde vers le Vietnam.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +