08 décembre 2016 - 13:15 |

Hausse de 12% du prix garanti au producteur de café en Côte d'Ivoire

Le prix minimum garanti au producteur de café en Côte d'Ivoire a été fixé à FCFA 750 (€1,14) le kilo de "café séché, décortiqué, trié et ne comportant aucune matière étrangère", pour la campagne 2016/17, a-t-il été annoncé hier en Conseil des ministres. Ceci signale l'ouverture officielle de la campagne caféière 2016/17.

Il s'agit d'une hausse de 12% du prix par rapport au prix garanti de FCFA 670 en 2015/16.

La Côte d'Ivoire ambitionne de produire 200 000 t d'ici 2022 alors qu'elle en aurait produit 130 000 t, selon de premières estimations, en 2015/16 et 126 000 t en 2014/15. Sur ces 10 dernières années, sa production moyenne a été de 108 000 t.

Et les autorités nationales ont bon espoir. "Faut-il le rappeler, avec le retour à un système de commercialisation stabilisé qui a permis la fixation d’un prix garanti rémunérateur aux producteurs qui a évolué entre FCFA 620 et FCFA 670 le kilogramme entre les campagnes 2013 et 2015, l’on a observé un meilleur entretien des plantations qui devait avoir pour conséquence, une augmentation de la production et partant des exportations", selon le communiqué du Conseil des ministres.

"Le Conseil a instruit le Conseil du Café-Cacao de prendre toutes les dispositions opérationnelles, y compris les sanctions appropriées, pour le respect strict du prix aux producteurs. Il a, par ailleurs, instruit les autorités préfectorales et les forces de défense et de sécurité à veiller à la sécurisation des frontières pour empêcher la sortie illicite de produit vers les pays voisins."

En 2000, la production nationale était de 380 000 t.

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +