09 août 2016 - 20:30 |

La FAO lance un appel pour un soutien agricole urgent au nord-est du Nigeria

Il est nécessaire d'agir rapidement pour apporter un soutien agricole et pour renforcer les moyens d'existence de 385 000 personnes dans le nord-est du Nigéria, où l'insécurité alimentaire est un phénomène généralisé, a indiqué aujourd'hui la FAO.

La reprise des activités agricoles dans ces zones est primordiale pour que les populations soient en mesure de produire suffisamment pour se nourrir. Cela inclue notamment les déplacés internes dus aux conflits ainsi que les communautés qui les accueillent.

Plus de 3 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire aiguë dans les Etats de Borno, de Yobe et d'Adamawa.

La FAO a mis en place un plan d'intervention à grande échelle pour faire face à la crise en cours et a besoin de toute urgence de $ 10 millions pour fournir des semences, des engrais et de l'équipement d'irrigation à l'approche de la saison sèche. Parallèlement, la FAO prépare également une intervention pour la principale campagne agricole qui requiert beaucoup plus de ressources.

Rappelons que les combats dans le nord-est du Nigeria ont réduit à néant trois campagnes de semis consécutives. De plus, les afflux massifs de populations ayant échappé aux attaques répétées de Boko Haram ont mis une pression extrême sur les communautés d'accueil, déjà pauvres et vulnérables, note la FAO. Leurs moyens d'existences agricoles et pastorales se sont davantage fragilisés, aggravant la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, déjà caractérisée par une certaine précarité.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +