09 août 2018 - 16:15 |

L'Afrique et le Robusta tirent leur épingle du jeu caféier mondial

L'Afrique joue, cette année, avec succès, sa double carte dans le jeu mondial du café. Sur le segment des Arabica, la production en Ethiopie -qui ne cesse de croître ces cinq dernières campagnes- grimperait de 4,8% par rapport à 2016/17, à7,65 millions de sacs de 60 kg (Ms), tandis que le n°1 continental du Robusta, l'Ouganda, progresserait de 2,8%, à 5,1 Ms. Globalement, la production caféière africaine, toutes variétés confondues, est attendue à + 5,3%, à 17,63 Ms, par rapport à 2016/17, annonce l'Organisation internationale du café (OIC).

Notons qu'au niveau mondial, l'OIC estime la production 2017/18 en retrait de 0,3% par rapport à 2016/17, une contre-performance qui aurait été, là encore, plus sévère si ce n'était pour les Robusta dont la récolte a bondi de 11,5%, ensimée atteindre 61,4 Ms, contre une chute attendue de 6,6% des Arabica à 97,16 Ms. Ce rebond du Robusta est essentiellement dû au Vietnam.

Les volumes de café exporté sur le mois de juillet ont progressé de 2,6% par rapport à juillet 2017, à 10,45 millions de sacs de 60 kg (Ms), tirés par une hausse spectaculaire de 7,9% des Robusta qui ont atteint sur ce mois de juillet 3,95 Ms contre 6,51 Ms pour l'ensemble des Arabica qui, eux, n'ont augmenté que de 0,4%. Depuis le début de la campagne 2017/18, en octobre dernier, jusqu'à fin juin 2018, les exportations totales de café n'ont augmenté que de 0,3% par rapport à la même période la campagne précédente. Cette progression n'est positive que grâce aux Robusta puisque les expéditions de ces derniers ont grimpé de 3,6% alors que les voluems d'Arabica se contractaient de 1,5%, respectivement à 33,8 Ms et 57,06 Ms.  D'octobre à fin juin, les exportations d'Ethiopie ont grimpé de 7,4% à 2,66 Ms tandis que celles d'Ouganda ont régressé de 2,7% à 3,32 Ms, selon l'Organisation internationale du café (OIC).

Le prix du café au plu bas depuis…. 2007 !

Et encore 2,9% de baisse en juillet pour le prix mondial du café ! C'est ce qu'annonce après avoir déjà fait état, il y a un mois, d'un recul de 2,6% en juin (lire nos informations). Sur dix mois de la campagne 2017/18, les prix ont baissé sept mois.

Le prix indicateur de café, Arabica et Robusta confondus, s'est donc établi à 107,20 cents la livre (c/lb) en moyenne sur le mois de juillet, son plus faible niveau pour un mois de juillet depuis …. 2007 ! Toutes les catégories de café ont été impactées le mois dernier, en particulier l'Arabica Brésilien Nature qui a chuté de 4%, à 110,54 c/lb, suivi par les Doux Colombie (-3,3%, à 133,92 c/lb, et les Autres Doux Arabica (-2,6%).

Quant au Robusta, la baisse est la moins sévère, glissant de 1,9%, à 84,42 c/lb. A noter que la volatilité des cours au quotidien, durant ce mois de juillet, a augmenté" de 0,3% pour les Arabica, atteignant 4,8%, alors que celle des Arabica a baissé de 1,4%, à 4,1%.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +