09 septembre 2019 - 18:33 |

L'armée achète les tomates togolaises invendues à cause du Nigeria

Les producteurs de tomates au Togo pâtissent de la fermeture de la frontière entre le Nigeria et le Bénin (lire C'est le riz qui bloque la frontière Nigeria-Bénin, jetant le doute sur la ZLEC), souligne la presse locale. En effet, la récolte de tomate a lieu entre juillet et novembre dans la préfecture des Lacs notamment, au sud du Togo, et elles sont principalement vendues à des commerçantes béninoises qui les revendent au Nigeria. Or, les échanges étant très réduits avec le voisin géant, les commerçantes ne sont pas au rendez-vous.

Face à cette situation, le gouvernement a décidé fin août que l'armée achèterait les tomates . La dernière semaine d'août, des opérations d'achat ont été menées à Aklakou, Atitogon et à Anfoin et la semaine dernière dans la région des Lacs.

Selon notre confrère Agridigitale, l'armée propose FCFA 1000 pour un panier de 35 kg alors que les quelques Béninoises qui viennent encore en acheter proposaient FCFA 300 le panier fin août. Une opération qui va donc faire grimper les prix mais surtout qui permet d'avoir un débouché pour une récolte qui est pléthorique.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +