09 septembre 2020 - 15:56 |

Un centre de recherche sur le mil au Burkina pour lancer la variété Supersosate

Un centre de recherche scientifique sur le mil a été inauguré hier à Loumbila au Burkina Faso. Financé par la Chine -FCFA 140 millions (€ 213 634)- il a pour mission d'améliorer les performances du secteur semencier du Burkina en général et promouvoir celui du mil en particulier, rapporte lefaso.net. Les chercheurs chinois et burkinabè travailleront à développer des variétés performantes et mèneront aussi des recherches sur la protection des plants.

 

Dans un premier temps, le centre permettra de mettre à disposition des agriculteurs la variété Supersosate qui permettrait d'atteindre un rendement de 3 tonnes/ha contre à peu près à 650 kg/ha, a précisé le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, selon notre confrère. "Nous voulons que l’année prochaine, on puisse atteindre l’ensemble des treize régions. Il faut reconnaître que la Chine amène la technologie et le progrès au Burkina Faso parce qu’à travers ce centre, des semences améliorées seront remises aux producteurs semenciers dans tout le pays."

 

Des test de la nouvelle variété ont déjà été effectués sur 100 ha dans neuf régions du Burkina Faso à savoir la Boucle du Mouhoun, les Hauts-Bassins, le Centre-Ouest, le Centre-Sud, le Centre-Est, le Plateau Central, le Centre-Nord, le Sahel et le Centre. Les résultats à mi-parcours sont probants, selon le ministère.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +