09 décembre 2020 - 15:08 |

L'agriculture "verticale" urbaine devient très tendance

L’agriculture, c’est aussi -déjà- ça… D'immenses étagères de 14 niveaux, hautes de 10 mètres et éclairées par un total de 20 000 ampoules LED, remplissent du sol au plafond ce vaste hangar de 7 000 mètres carrés où pousseront bientôt laitues, herbes aromatiques et chou kale, exploité par la start-up danoise Nordic Harvest, rapporte l’AFP. Il s’agit d’une des plus grandes fermes « verticales » d’Europe qui a été inaugurée fin novembre à Taastrup, dans la banlieue de Copenhague

Avec 15 récoltes prévues par an, Anders Riemann, le concepteur de la ferme, estime que quelque 200 tonnes (t) de produits maraîchers sortiront d'ici le premier trimestre 2021, et près de 1 000 t sur l'ensemble de l'année ; 50 personnes sont employées dans ce qui serait un des plus grands sites de ce genre en Europe.

Ce sont des robots qui transportent les plateaux de semences ; l’énergie est entièrement produite par des éoliennes. Le modèle se veut écologique, en circuits courts avec pour clients, notamment, des traiteurs, des restaurants, des supermarchés. Nordic Harvest, qui vise la rentabilité dès sa première année d'exploitation, assure que sa production sera proposée à des prix compétitifs, similaires à ceux de l'agriculture biologique cultivés de façon conventionnelle.

Un litre d'eau par kilo de masse végétale est utilisé, soit 40 fois moins que pour la culture sous serre et 250 fois que dans les champs.

Pour Anders Riemann, le développement de l'agriculture urbaine pourrait contribuer à la reforestation de terres exploitées par la monoculture. "Nous avons déplacé les forêts afin d'avoir des champs cultivés", déplore-t-il, défendant le retour en ville "d'une partie de la production alimentaire, cultivée sur un terrain beaucoup plus petit et dans un espace optimisé en hauteur".

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +