10 janvier 2018 - 16:15 |

Indemnisation des élevages impactés par la peste porcine en Côte d'Ivoire

Près d'un millier d'éleveurs dans le département de Ferkessedougou, au nord de la Côte d'Ivoire, a été indemnisé par l'Etat depuis le 26 décembre suite à l'apparition de cas de peste porcine.

 

Rappelons que dès le 5 novembre et jusqu'au 20 décembre, des opérations d’abattage sanitaire, de nettoyage et de désinfection des élevages et des parcours infectés ont été menées, permettant de limiter la propagation de la maladie dans les zones indemnes mais occasionnant d'importants manques à gagner pour les éleveurs.

 

Selon Fraternité Matin, l'Etat  ivoirien a déjà mobilisé FCFA 91 millions (€ 138 320) pour les populations impactées. Du 26 au 29 décembre, la première phase de l’opération d’indemnisation a touché 809 éleveurs pour un montant de FCFA 82,22 millions. Puis, lors d'une deuxième phase démarrée le 3 janvier, 78 éleveurs " retardataires" auraient perçu FCFA 8,7 millions. Au total, l'Etat a mobilisé FCFA 250 millions (€ 380 000) pour lutter contre la maladie depuis qu'elle est déclarée.

 
Quant au bétail, 31 108 porcs ont été abattus chez 887 éleveurs dans les régions du Poro et Tchologo sur 3000, précise notre confrère.

Outre l’indemnisation, l'Etat a mené des missions d’investigation dans les zones concernées et à risque, de recensement et de surveillance sanitaire, ainsi que des contrôles des mouvements dans toutes les zones d’élevage porcin dans le pays. A partir du mois prochain, 20 élevages sentinelles seront mis en place pour  trois mois afin de confirmer ou d'infirmer la présence du virus.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +