10 janvier 2020 - 16:45 |

Orange inaugure au Maroc le siège de sa filiale Afrique

Le groupe Orange a inauguré mercredi le nouveau siège de sa filiale Orange Middle East and Africa à Casablanca au Maroc et confirme dans le même temps son ancrage sur le continent africain, souligne la compagnie dans un communiqué.

« Symboliquement, c’est un message très fort, un tournant dans l’histoire du Groupe qui vient confirmer notre volonté de nous rapprocher de nos clients et de faire d’Orange MEA l’opérateur multiservices préféré des populations en Afrique et au Moyen-Orient », déclare Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Middle East and Africa.

Les nouveaux locaux de la firme représentent un espace de 900 m² et occupent deux étages de la Tour Casablanca Finance City en plein de cœur de Casablanca, une place de choix qui témoigne de l'option stratégique prise par Orange. En effet, la filiale dispose d’une croissance annuelle de 6 %, une solidité économique et financière qui fait d’elle la première zone de croissance du groupe. En 2018, la filiale a réalisé un chiffre d’affaire € 5,2 milliards. En outre, grâce à un investissement annuel de € 1 milliard en Afrique et au Moyen-Orient, les activités du groupe sont également bénéfiques pour les pays dans lesquels la compagnie s’est implantée. Si bien qu'Orange participe à 8 % du PIB au Cameroun, 8,2% en Guinée, 11 %  en Côte d’Ivoire et 11,2% au Sénégal.

Son ambition est de devenir un leader sur différents marchés. Grâce à son programme « Engage 2025 », la firme souhaite renforcer son offre multi-services afin qu’elle puisse représenter 20 % du chiffre d’affaire du groupe dans 5 ans. La diversification de son activité et le développement de ses services financiers Orange Money, spécialisé dans le transfert d’argent et de services financiers sur mobile, permettra au groupe d’obtenir € 900 millions par an. Une magne qui aidera la firme à développer son offre e-santé et son offre énergétique.

La diversification par l'offre agricole

Le groupe développe des services d’informations à destination des agriculteurs. Ce sont les offres les plus connues, il s’agit de services payants qui offrent des conseils aux agriculteurs via SMS, call center, application mobile ou site web. Ces conseils aident les agriculteurs à ajuster leur production en fonction des cours des marchés, des prévisions météorologiques et bénéficient de conseils techniques.

La firme a également développé l’accès à des « marketplaces », des plateformes qui mettent en relation différents acteurs du monde agricole : des agriculteurs qui vendent leurs productions, les industriels agricoles ainsi que des vendeurs de matériels et autres produits nécessaires aux exploitations agricoles.

Orange Money permet aux agriculteurs et à l’industrie agricole de payer et de transférer de l'argent ; il donne aussi accès à des micro-crédits, des micro-assurances climatiques et de micro-épargnes au Mali notamment.

Dans le cadre du développement de la digitalisation, Orange œuvre à la mise en place du projet M2M/IoT (Machine to Machine/ Internet of Things) qui permet de connecter des objets et de les utiliser à distance sans intervention humaine. L’agriculteur pourrait dans un avenir proche envoyer des tracteurs connectés, des robots destinés au désherbage par exemple, des colliers connectés pour le bétail et des drones pour surveiller des exploitations grâce à sa carte sim.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +