10 février 2012 - 00:00 |

La progression continue des OGM dans le monde

« À ce jour, à l’échelle mondiale, 16,7 millions d’agriculteurs sont passés à la biotechnologie dans 29 pays, avec 160 millions d’hectares plantés » inique le dernier rapport de l’International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA). Avec 12 millions d’hectares supplémentaires en 2011, la croissance des superficies plantées en OGM a été de 8%. par rapport à 2010.
Une croissance tirée par les pays émergents avec le Brésil en tête de file. Le taux de croissance des cultures biotechnologiques dans les pays en voie de développement en 2011 a été de 11 , deux fois plus rapide et plus étendu que celui des pays industrialisés avec 5 . Représentant environ 50% des cultures OGM mondiales, les pays en développement dépasseront probablement le nombre d’hectares des pays industrialisés en 2012, indique l’ISAAA. Si les Etats-Unis demeurent en tête de la production mondiale d’OGM avec 69 millions d’hectares, représentant environ 90% des superficies, le Brésil se place en deuxième position avec 30,3 millions ha plantés avec un taux de croissance annuelle de 20% en 2011.
En Afrique, pas de nouveau pays conquis aux OGM. En revanche, les trois pays, l’Afrique du Sud, le Burkina Faso et l’Egypte, ont accru leurs superficies les portant à 2,5 millions d’ha. L’ISAAA note aussi que le Kenya, le Nigeria et l’Ouganda, ont conduit des essais sur le terrain tandis que le Malawi a approuvé les essais en cours. Les essais en cours portent notamment sur le maïs, le manioc, la banane et la patate douce. Ils incluent aussi le maïs tolérant à la sécheresse, Water Efficient Maize for Africa project (Wema), à l’essai pour la deuxième campagne au Kenya, en Afrique du Sud et en Ouganda. 

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +