10 juillet 2012 - 13:20 |

L’Afrique, l’avenir des premières sociétés de grande consommation

Un continent quasi-vierge


(10/07/2012) «L’Afrique sub-saharienne est la nouvelle frontière qui gagne en attention» des 50 premières sociétés du secteur de grande consommation, est l’une des conclusions de l’étude annuelle «Les 50 Champions mondiaux de la grande consommation» (édition 2012) du cabinet d’analyse OC&C. Démographie, taux de croissance du PIB élevé et surtout _«un terrain de jeu encore relativement vierge en comparaison avec les BRIC» et avec peu de leaders locaux ou panafricain, en dehors du sud-africain Tiger Brands.
Les pays qui attirent le plus les leaders sont l’Afrique du Sud, le Nigeria et l’Angola.
OC&C souligne que «les quelques acteurs qui ont construit une position forte en Afrique subsaharienne réalisent des performances exceptionnelles en termes de croissance et de rentabilité ».
La part de l’Afrique dans le chiffre d’affaires des entreprises demeure toutefois faible : 11% pour SAB Miller, 13% pour Heineken, 3% pour l’Oréal, 11% pour Unilever ou 3% pour Nestlé (et ces chiffres comprennent aussi le Moyen-Orient). Des investissements sont en cours ou projetés, OC&C mentionnant l’ouverture d’une filiale par l’Oréal au Kenya, l’investissement en cours de SAB Miller au NIgeria, au Sud-Soudan et en Ouganda, l’ouverture d’une filiale de Reckitt Benckiser en Afrique ou les investissements projetés de 1 milliard de francs suisses de Nestlé.
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +