10 juillet 2020 - 16:11 |

Sime Darby accusé de faire travailler des enfants et de recourir au travail forcé

Liberty Shared, une organisation américaine anti-traite, a déposé une pétition pour interdire l’importation d’huile de palme produite par Sime Darby Plantation , un des plus grands fournisseurs mondiaux en la matière, après avoir rassemblé des preuves constatant le travail d’enfants et le travail forcé dans les plantations qui fournissent l’entreprise malaisienne, souligne mercredi dernier Associated Press.

Plus précisément, cette plainte concerne le travail des enfants, le travail forcé, la tromperie dans le processus de recrutement, la présence de menace et d’intimidation, la spoliation des passeports, la retenue des salaires et la présence de conditions de vie inadéquates. La pétition a été déposée auprès des douanes de la protection des frontières américaines.

Dans un communiqué publié aujourd'hui et en réponse à Liberty Shared, Sime Darby "s'engage à éliminer tous les cas de violation des droits de l'homme dans nos opérations et notre chaîne d'approvisionnement. S'il y a un motif, nous prendrons immédiatement des mesures correctives appropriées pour garantir le bien-être de tous nos employés. Pour cette raison, nous avons demandé des informations et des détails supplémentaires sur les manquements et les allégations graves allégués dans la pétition de Liberty Shared". Sime Darby précise que ses exportations d'huile de palme vers les Etas-Unis sont estimés à environ $3 milions par an sur la base des volumes de 2019. Sime Darby est l'un des leaders mondiaux d'huile de palme certifiée durable (RSPO). 

Ces accusations contre le travail des enfants dans le secteur de l’huile de palme fait évidemment référence au phénomène similaire dans le cacao ces dernières années. Il y a 10 jours, CommodAfrica soulignait une Hausse de 16 à 19% du travail des enfants dans le Cacao. Une situation expliquée par la diminution des revenus des ménages, la fermeture des écoles, à la restriction des mouvements, etc.

Le Tariff Act de 1930 interdit l'entrée des marchandises qui arrivent dans les ports américains s'il y a des raisons de croire qu'elles contiennent des matériaux fabriqués avec du travail forcé.

 

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +