10 octobre 2018 - 13:39 |

La GSMA lance un Fonds d’innovation pour la connectivité rurale pour le Ghana et l’Ouganda

La GSMA a lancé hier un Fonds d'innovation pour la connectivité rurale, visant à élargir l'inclusion numérique par le biais de nouvelles solutions technologiques innovantes permettant de connecter les communautés rurales non desservies au Ghana et en Ouganda.

Soutenu par le Département britannique pour le Développement International (DFID) et géré par la GSMA, le Fonds accordera des subventions d’un montant s'élevant à £ 300 000 (€342 000) en faveur d’entreprises offrant des solutions pour développer la connectivité rurale au Ghana ou en Ouganda, en partenariat avec Vodafone Ghana et MTN Uganda respectivement. Les projets financés testeront les moyens novateurs pour déployer des réseaux mobiles haut débit dans les zones rurales, tout s’assurant que ces modèles sont commercialement viables, peuvent être mis à l'échelle et reproduits dans des environnements similaires.

Les bénéficiaires sélectionnés et leurs partenaires recevront des conseils de la part de la GSMA, notamment un support analytique pour identifier les sites commercialement viables à déployer, ainsi que des rapports complets sur les performances techniques et commerciales. Les demandes devront se concentrer sur au moins l’un des domaines suivants : la technologie de station de base active ; l'infrastructure passive ; l'énergie ; le réseau de transmission ; l'opération et la maintenance ; ou les modèles d'affaires durables, indique un communiqué de la GSMA.

« Le déploiement des infrastructures dans les zones éloignées peut coûter deux fois plus cher que celui dans les zones urbaines, avec des opportunités de revenus moins importantes. Le défi ne consiste pas seulement à étendre la couverture mobile via Internet aux zones rurales, mais à le faire de manière à assurer une durabilité commerciale à long terme. L'innovation et le partenariat seront essentiels pour relever ce défi, et le Fonds d'Innovation pourrait jouer un rôle clé dans l'identification de nouveaux moyens pour utiliser la technologie mobile et connecter les personnes non raccordées à l'Internet » a indiqué John Giusti, responsable des Affaires réglementaires à la GSMA.

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier. Elle réunit plus de 750 opérateurs appartenant à plus de 350 sociétés de l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d’équipement, des fournisseurs de services Internet et des organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +