10 octobre 2019 - 18:08 |

La Gambie bénéficiera de 50 000 hectares de rizières dans le cadre de l'OMVG

Quelque 50 000 hectares de terres dessalées seront disponibles pour la production de riz en Gambie dans le cadre du projet de barrage hydroélectrique de Samba Ngalo de Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), indique un communiqué de la State House de Gambie à l’issue d’un entretien entre le président gambien Adama Barrow et le haut représentant de l’organisation, Lansana Fofana et les ministres.

« Le projet présente des avantages sociaux et économiques, tels que l'agriculture qui, grâce au barrage de Samba Ngalo, poussera l'eau salée ... Elle mettra 90 000 hectares de terres à la disposition des pays membres pour la culture du riz », a déclaré le ministre gambien de l'Environnement, Lamin Dibba. Sur ces 90 000 hectares, la Gmabie bénéficiera donc d’un peu plus de la moitié. Rappelons que l’OMVG regroupe la Gambie, la Guinée et le Sénégal.

Le Conseil des ministres de l'OMVG organise actuellement un atelier à Banjul afin d'élaborer un schéma directeur pour le financement de ses futurs projets dans les États membres. Avec l'achèvement de la boucle de réseau de transport et de distribution récemment lancée, la Gambie pourra tirer parti de l'énergie hydroélectrique d'ici à septembre 2020.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +