10 novembre 2008 - 00:00 |

Vers un doublement de la production de caoutchouc d’Hevecam au Cameroun

Derrière l’intérêt des Chinois

(10/11/08) En mai dernier, une délégation d’investisseurs chinois, conduite par le PDG de GMG Global LMT, avait rencontré le Premier ministre camerounais et marqué leur intérêt pour développer la production d’hévéa. Une deuxième rencontre a eu lieu début novembre et semble avoir portée ses fruits. «L’entreprise a récemment acquis 46 000 hectares de terres supplémentaires à côté de Kribi pour étendre les plantations d’Hevecam et espère doubler la production dans les cinq ans» a affirmé le directeur d’exploitation de GMG, Jeffrey Gondobintoro.
A la faveur du processus de privatisation, GMG a acquis en 1996 90% du capital d’Hevecam, le solde restant aux mains de l’Etat camerounais. Au début de l’année 2008, l’entreprise publique pétrolière chinoise Sinochem International a acquis 51% du capital de GMG Global, firme côtée sur le marché de Singapour et spécialisée dans le caoutchouc. Très vite les Chinois ont montré la volonté de développer la production de caoutchouc pour répondre à la forte demande attendue en Chine.
Jeffrey Gondobintoro, accompagné du président de Sinochem, Xiang Ming, a précisé «Nous avons choisi d’avoir un partenariat avec Sinochem car nous prévoyons que dans le futur l’Est et la Chine seront les consommateurs majeurs de caoutchouc naturel».
Hevacam, qui possède 40 000 acres de plantation industrielle d’hévéa à Niete, près de Kribi, dispose d’une capacité annuelle de production de 30 000 tonnes. Mais la production exportée n’a atteint que 23 952 t en 2007 et est attendue à 28 158 t en 2008.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +