11 février 2022 - 17:34 |

Les résultats financiers de Bunge revigorés par les marges de broyage des oléagineux

Les grandes sociétés de négoce ont tiré leur épingle du jeu en montrant une forte résistance aux changements de la demande et aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement causées par la pandémie de la Covid-19.

C’est le cas de l’américain Bunge. En effet, la société a enregistré un chiffre d’affaires de $ 59 152 millions sur 2021, en hausse de près de 43% par rapport à 2020, et un bénéfice net de $ 2 078 millions, en progression de 81,5%.

Bunge a bénéficie de l’amélioration de la demande en alimentation et en carburant renouvelable au fur et à mesure que les restrictions dues à la Covid-19 se sont assouplies. L’américain a toutefois du faire face à des coûts de matières premières plus élevés avec une récolte insuffisante en Amérique du Sud, tandis que les coûts de l'énergie se situent près de sommets pluriannuels.

"Nous avons une bonne dynamique depuis le quatrième trimestre", a déclaré le directeur général Gregory Heckman. "Bien que nous ne prévoyions pas que le 1er trimestre  soit aussi solide que l'année dernière, qui était vraiment extraordinaire, nous avons pris un très bon départ."  Bunge s’attend à un bénéfice ajusté d'au moins $9,50 par action pour 2022, ce qui, selon la société, serait le deuxième plus élevé de son histoire récente.

Filières: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +