11 mars 2015 - 00:00 |

L'oignon de Hollande très compétitif sur le marché ivoirien

En Côte d'Ivoire, les marchés sont actuellement bien fournis en oignons ce qui fait baisser les prix à la consommation, selon le bulletin de marché de l'OCPV en partenariat avec Osiriz et Rongead.

L'oignon du Burkina Faso est largement disponible sur els marchés car la récolte bat son plein. En outre, il s'agit de la variété la plus prisée par les consommateurs ivoiriens. Son prix de gros varie entre FCFA 170 le kilo à Abidjan jusqu'à FCFA 425 à Bondoukou, au Nord-est. Au détail, le consommateur le trouve à FCFA 300 à Abidjan mais le paie jusqu'à FCFA 665 à Bondoukou.

L’oignon de Hollande est le deuxième favori des Ivoiriens. On le trouve actuellement sur l’ensemble

des marchés  mais en petite quantité, bien que els stocks soient encore fournis et qu'on constate de nouvelles arrivées de petites quantités. Le prix de gros varie entre FCFA 170 et 420, soit légèrement moins cher que l'oignon du Burkina. Il en est de même sur les marchés de détail où ils se trouvent à FCFA 250-500 le kilo.

L'oignon du Niger serait le 3ème favori des Ivoiriens. Il est toujours bien présent sur els étals avec des prix de gros et de détail similaires  à ceux du Burkina.

Enfin, l'oignon local, de la région de la Bagoué,  fait actuellement son entrée sur les marchés, selon le bulletin de marché. Les prix minimum sont nettement plus élevés que les autres, à FCFA 350 sur le marché de gros de Daloa  et 400 le kilo au détail, les maximum étant entre FCFA 400 et 500.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +