11 avril 2017 - 10:00 |

L'agriculture, fer de lance du Bénin en 2016 et en 2017, selon le FMI

Grâce à la vigueur de la production agricole, la croissance économique au Bénin a atteint 4 % en 2016, selon les estimations, contre 2,1 % en 2015, a souligné vendredi le Fonds monétaire international (FMI) dont le Conseil d'administration votait ce même jour un appui de $ 151 millions au programme de réformes économiques et financières du pays, dont un décaissement immédiat de $ 21,58 millions.

Le FMI souligne une inflation qui est restée modérée, à moins de 1 % en 2015, et qui est devenue négative en 2016. Le déficit budgétaire (dons compris) s’est réduit à 6,2 % du PIB en 2016, contre 8 % du PIB un an plus tôt, grâce aux efforts déployés par les autorités pour limiter les dépenses face à des recettes qui restent faibles.

Pour 2017 et à moyen terme, la croissance devrait rebondir, principalement grâce à l’agriculture et à une augmentation notable de l’investissement public, souligne le communiqué. L’inflation resterait inférieure au seuil de 3 % de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et le déficit budgétaire s’établirait en deçà du critère de 3 % du PIB de l’Uemoa d’ici 2019, après avoir culminé à 7,9 % en 2017.

Le déficit des transactions extérieures courantes demeurerait élevé, en raison des importations liées aux investissements, mais la position globale de la balance des paiements générerait des excédents légers sur la position du compte financier.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +