11 avril 2018 - 17:00 |

L’Indonésie à la conquête de l’Afrique

L’Indonésie veut développer et renforcer ses liens économiques avec l’Afrique dans l’ « esprit de Bandung ». Les 10 et 11 avril s’est déroulé à Bali le premier forum Indonésie-Afrique réunissant quelque 500 participants issus de la politique et du secteur privé, dont 240 délégués de quarante-six pays africains.

Aujourd’hui, les échanges commerciaux entre l’Indonésie et l’Afrique s’élèvent à $7,6 milliards, très loin derrière les échanges entre l’Afrique et la Chine ou l’Inde, pour ne citer que les pays asiatiques. L'Indonésie importe d’Afrique du pétrole, du coton, des fèves de cacao et des produits chimiques pour les engrais et l’industrie tandis qu’elle exporte vers le continent de l'huile de palme, des aliments et boissons transformés, des véhicules à moteur et pièce de rechange, du savon. Au niveau de l’investissement, quelque 30 entreprises indonésiennes sont présentes sur le continent notamment dans les secteurs de la pharmacie, du textile et de l’énergie.

Le forum vise à explorer les opportunités économiques, à renforcer la coopération technique et le partenariat existant entre les deux parties. L’agriculture figure en bonne place aux côtés des facilités financières, des industries stratégiques et de la construction, de l’industrie et l’économie digitale et de la coopération technique.

Pour assoir les relations économiques, l’Indonésie ambitionne aussi de conclure des accords commerciaux préférentiels avec l'Union douanière sud-africaine, la Communauté de développement de l'Afrique australe, la Communauté est-africaine et la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. Les premiers contacts ont été pris l’année dernière. En parallèle, le pays entretien une approche bilatérale vis-à-vis de pays comme le Nigeria, le Maroc, la Tunisie, le Kenya, l'Afrique du Sud.

Durant le forum, a été annoncé la conclusion d’accords commerciaux d’une valeur de $586,56 millions. L’Indonésie s’est aussi engagée à renforcer la coopération avec l'Afrique, notamment la coopération technique et le renforcement des capacités, les bourses d'études, le développement de facilités de crédit à l'exportation.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +