11 juin 2018 - 17:45 |

Des pays africains aidés pour accéder aux financement du Fonds vert pour le climat

La FAO soutient une dizaine de projets en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes, en Europe de l'Est et en Amérique du Sud en contribuant à poser les bases des futures initiatives résilientes face au changement climatique, et ce grâce au financement du Programme de préparation du Fonds vert pour le climat (GCF).

Le Programme de préparation vise à renforcer les capacités des pays en développement afin d'accéder aux financements du Fonds vert pour le climat et de mettre en œuvre des plans nationaux visant à s'adapter au changement climatique et à en atténuer les effets et ce, dans le cadre de l'Accord de Paris, souligne le communiqué. Rappelosn que l'objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de limiter la hausse de la température mondiale à moins de 2° et d'adapter l'agriculture et les systèmes de sécurité alimentaire de ces pays aux effets du changement climatique.

Le dixième projet de préparation de la FAO devrait être approuvé au Guyana. Cela porterait ainsi à $ 7 millions la contribution du Fonds vert pour le climat à la FAO dans ce cadre précis, et ce, depuis décembre 2017. Au total, la FAO travaille sur 41 projets de préparation dans 34 pays et 15 d'entre eux devraient être mis à l'étude lors du prochain cycle d'approbation en septembre.

Les projets - au Burkina Faso, au Congo, en Guinée Equatoriale (deux projets), au Kenya, au Guyana, au Kirghizstan, en République démocratique populaire Lao, en ancienne République yougoslave de Macédoine et à Saint-Christophe-et-Nevis - se focaliseront sur la restauration de forêts et de terres dégradées, travailleront à remédier aux pénuries d'eau, à développer un élevage à faible émission de gaz à effet de serre, en adoptant notamment des méthodes agricoles intelligentes face au climat, et à réduire les risques de catastrophe liés aux moyens d'existence ruraux, selon le communiqué.

Au Burkina Faso, par exemple, la FAO travaille avec le gouvernement afin de préparer une analyse stratégique du potentiel d'adaptation des forêts et des terres agricoles au changement climatique et de leur capacité à en atténuer les effets.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +