11 août 2014 - 18:02 |

La révision de la parafiscalité du caoutchouc en Côte d'Ivoire

La taxe ne sera pas due cette année car les cours sont faibles

(11/08/2014)

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi à l’issue du Conseil des ministres la révision du mode de parafiscalité sur le caoutchouc naturel pour ne pas pénaliser les producteurs consécutivement à la volatilité des cours mondiaux.

Ainsi, il a décidé de niveler la taxe sur le caoutchouc granulé spécifié, c’est-à-dire la taxe due par les usiniers sur leur chiffre d’affaires, en fonction du prix international. La nouvelle grille de taxes applicables donne pour des prix internationaux compris entre FCFA 1000 et 1 300 le kilo, une taxe de 2,5%, entre FCFA 1 301 et 1 600 une taxe de 3,5% et au-delà de FCFA 1600 une taxe de 5%.

Le cours mondial du caoutchouc oscillait jusqu’en 2011 entre FCFA 783 FCFA et 2 178. En 2012, le cours moyen était de FCFA 1 625 le kg, de FCFA 1 269 en 2013 et, depuis le début de l’année, il oscille entre FCFA 800 et 850. Ainsi, la taxe sur le chiffre d’affaires ne sera pas due cette année sauf si le cours remontait fortement, souligne l’agence Pana.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +