11 septembre 2018 - 17:42 |

Forte probabilité d’un phénomène El Nino d’ici à la fin de l’année

L’agriculture mondiale a de forte probabilités d’être frappée par le phénomène El Nino au dernier trimestre de 2018 avec son lot d’inondations et de sécheresses à travers le monde. « D’après les prévisions des modèles et les interprétations des experts, il est probable à 70% environ que les conditions observées atteignent le stade d’un épisode El Niño de faible intensité au dernier trimestre de 2018 et pendant l’hiver boréal 2018/19 », a indiqué l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un communiqué. « Autrement dit, ce scénario est deux fois plus probable que celui d’une persistance des conditions neutres », ont souligné les experts.« Ce réchauffement pourrait (…) intervenir très vite, entre septembre et novembre déjà, bien que les prévisions en question soient incertaines », a ajouté l’OMM.

Toutefois, «L’OMM ne s’attend pas à un épisode El Niño aussi puissant que celui de 2015/16» a précisé le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalastout en ajoutant, «mais il n’en sera pas moins lourd de conséquences. En anticipant ce phénomène, nous contribuerons à sauver de nombreuses vies humaines et à prévenir des pertes économiques considérables

Caractérisé par une augmentation anormale de la température des eaux du Pacifique-Est le long des côtes de l’Amérique latine, le phénomène El Nino a des conséquences, non seulement sur dans les pays riverains de Pacifique mais aussi sur l’ensemble de la planète avec d’un côté des sécheresses en Indonésie, Océanie, mai aussi en Afrique, une mousson moins importante en Inde et d’un autre côté de fortes inondations en Amérique du Sud.

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +