11 octobre 2007 - 08:51 |

La hausse des prix des matières premières impacte gravement l'aide alimentaire

(11/10/07) La hausse des cours mondiaux des céréales et donc du lait et de nombreux autres produits a un impact majeur sur l’aide alimentaire traditionnelle, met en garde l’association humanitaire Médecins sans Frontières (MSF) dans un communiqué publié hier. Ces matières premières, dont le prix ne cesse de croître, sont utilisées dans la fabrication de pâtes enrichies prêtes à l’emploi (ready-to-use foods, ou RUF). Elles contiennent du lait en poudre, des sucres et des graisses végétales.
Contrairement à d’autres aliments, les RUF aident les enfants à renforcer leur système immunitaire et à lutter contre des maladies qu’ils devraient normalement n’avoir aucun mal à combattre. ”Ce n’est pas seulement la quantité de nourriture reçue par un enfant qui compte, c’est aussi ce qu’elle contient”, a expliqué le docteur Christophe Fournier, président du Conseil international de MSF. Sur les 20 millions de jeunes enfants qui souffrent de malnutrition sévère dans le monde, seulement 3% recevront des RUF en 2007, estime MSF. Chaque année, cinq millions d’enfants meurent de malnutrition.
MSF appelle donc ses donateurs à l’aider à réunir 750 millions d’euros pour étendre la distribution de pâtes enrichies aux plus vulnérables car l’aide alimentaire traditionnelle ne suffira pas à résoudre les crises alimentaires, notamment dans les zones en guerre en Afrique.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +