11 octobre 2021 - 19:23 |

L’Afrique surpasse l’Inde et devient le premier fournisseur de coton du Bangladesh

L’Afrique de l’Est et de l’Ouest sont devenues la première source d’approvisionnement en coton du Bangladesh, détrônant  l’Inde, principal fournisseur jusqu’à présent.

Selon les données de la  Bangladesh Textile Mills Association (BTMA), reprisent par thedailystar.net l’Afrique de l’Est et Ouest représentaient 37,06% de l’approvisionnement du Bangladesh en coton en 2020, suivie de l’Inde avec 26,12% puis la Communauté des États indépendants (CEI) avec 11,35%, les Etats-Unis (11,4%) et l’Australie  (4,65%). Il y a deux ans, la part de l’Inde s’élevait à plus de  60%.  

Selon le département américain de l’Agriculture (USDA), qui s’appuie sur les données de la Bangladesh Bank,  sur 2019/20, les principaux exportateurs vers le Bangladesh sont l’Afrique de l’Ouest avec 33%  avec dans l’ordre décroissant le Bénin, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Cameroun, puis l’Inde 23%, les Etats-Unis 13% et le Brésil 14%.

Si le Bangladesh réduit sa dépendance à l’égard du coton Inde, l’Australie diversifie ses clients et réduit, contrainte et forcée, sa dépendance à l’égard de la Chine. Alors que l’Australie a expédié jusqu’à 70% de sa récolte vers la Chine, la demande de Pékin aux usines de cesser leur achat de coton australien en octobre 2020 a obligé Cambera à chercher des marchés alternatifs. "À l'heure actuelle, le Vietnam est notre plus grand marché d'exportation, suivi de l'Indonésie qui a actuellement le plus de potentiel", a affirmé le président de l'Australian Cotton Shippers Association, Michael O'Rielley,  précisant "Ils sont nos plus proches voisins et nous avons des délais de livraison courts."

 

 

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +