11 décembre 2011 - 21:45 |

Recentrage du groupe Louis Dreyfus sur les matières premières

L’Afrique sera l’un des enjeux du groupe

Dans une interview au Figaro en date du 8 décembre, la présidente du groupe Louis Dreyfus, Margarita Louis-Dreyfus, veuve de l’ancien patron du groupe Louis Dreyfus décédé en juillet 2009, a indiqué sa volonté de recentrer le groupe sur les matières premières (LD Commodities) et un des axes de développement sera le continent africain. «  Nous voulons bien entendu nous renforcer sur tous nos métiers. Mais l’un de nos enjeux des prochaines années est le développement en Afrique. Ce continent dispose d’immenses réserves foncières agricoles et voit sa population grandir et s’enrichir. Ses besoins alimentaires vont croître. Nos racines européennes sont un atout pour nous y développer » a t-elle déclaré.
Margarita Louis-Dreyfus écarte aujourd’hui tout projet d’entrée en Bourse ou de fusion (des discussions avaient été engagées avec Glencore et Bunge). ”Je ne vois pas aujourd’hui de raison d’entrer en Bourse. Nous avons les moyens d’assurer notre développement” dit-elle. Ajoutant ”Je n’écarte pas non plus de faire appel à des partenaires financiers ou industriels au niveau des filiales de LD Commodities”. Elle assure que le groupe dispose de réserves financières importantes pour assurer son développement mais aussi également financer les éventuels rachats des titres d’actionnaires minoritaires familiaux, qui ont la possibilité de vendre l’an prochain 20% des 39% qu’ils détiennent. Sans donner de chiffres, elle affirme que l’année 2011 sera «presque aussi bonne » que 2010, au cours de laquelle le groupe avait dégagé un milliard de dollars de profits.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +