12 février 2014 - 00:00 |

L'Afrique tire les résultats de Heineken fin 2013

Heineken, troisième brasseur mondial, prévoit un retournement de situation cette année après une année sans croissance (0,1%) en 2013, annonce aujourd’hui le groupe. La hausse des prix de ses produits n’est pas parvenue à compenser la baisse de ventes en volume. Il envisage notamment de plus fortes ventes dans les émergents, notamment en Afrique.

La plus forte baisse est venue d’Europe centrale et de l’Est et les Amériques et l’Afrique n’ont pas eu la croissance organique à laquelle ils s’attendaient”, explique à Reuters Trevor Stirling, analyste boissons à Bernstein Research.

Au second semestre, les volumes vendus se sont améliorés en Europe de l’Ouest, en Afrique et au Proche-Orient, avec une reprise au quatrième trimestre au Nigeria, RD Congo et Congo.

Mots-clés: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +